Catégories
ECONOMIE

COVID et économies d’énergie : les bons réflexes !

Bon, nous revoilà « encouragés » à travailler de chez nous en mode confinement light…

Du coup, ça veut aussi dire que l’ordinateur, la lampe de bureau, la cafetière électrique ou encore le chauffage vont fonctionner davantage – et que notre facture énergétique (et notre empreinte carbone) vont le sentir passer.

Alors… Comment éviter de faire flamber la note ? Voici quelques astuces que vous pouvez envisager pour ces appareils.


Un petit chat est assis devant l'ordinateur de sa maîtresse qui travaille

Ordinateur :

  • pas la peine de l’éteindre et de le rallumer dès que vous vous absentez quelques instants : un PC soumis à ce traitement risque de s’user plus vite. Par contre, en le mettant en veille, vous éteignez l’écran et le ventilateur, ce qui diminue sensiblement sa consommation.
  • Quand vous avez fini votre journée de travail, n’oubliez pas de l’éteindre totalement, par exemple en utilisant une prise à interrupteur général. Vous éviterez ainsi la consommation intempestive de la « petite lumière bleue ».

Lampe de bureau :

  • Utilisez une ampoule basse consommation (LFC ou LED) plutôt que des halogènes (ou même de vieilles ampoules à incandescence)
  • Si vous avez un modèle à rhéostat, pensez à adapter l’intensité de l’éclairage en fonction de la luminosité ambiante.

Cafetière électrique :

  • Débranchez-la dès que le café est prêt et transvasez-le dans un thermos qui le gardera bien au chaud.
  • Si vous avez une cafetière programmable, n’hésitez pas à la débrancher complètement : l’affichage numérique consomme (pas beaucoup, certes, mais les petits ruisseaux…)

Chauffage :

  • Voyez si vous pouvez installer votre poste de travail dans une pièce de vie (salon, salle à manger) plutôt que dans une pièce de nuit comme une chambre à coucher. Vous éviterez ainsi de devoir chauffer un local supplémentaire.
  • Si ce n’est pas possible, choisissez de préférence une pièce orientée au sud de façon à profiter d’un chauffage solaire gratuit !
  • Enfin, rester immobile devant son PC peut vite donner froid : n’hésitez pas à mettre un pull, et à planifier des pauses pour bouger (p. ex. en faisant quelques mouvements de gym, ou bien laissez votre thermos à la cuisine et allez jusque-là pour vous resservir…)

Conclusion : les journées passées à télétravailler pendant la mauvaise saison ne doivent pas automatiquement être synonyme de gaspillage d’énergie – ça peut aussi être l’occasion de prendre soin de votre consommation… Et bien entendu, de vous-même ! Courage et patience à toustes 🙂